Flux

Pas de commentaires

Matière

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

On a parfois l’habitude de dire, dans les Ă©coles d’arts appliquĂ©s, que le logotype, soit le discours — logos â€“ formalisĂ© — type â€“ toujours plus ou moins intĂ©ressĂ© d’une institution, d’un Ă©vĂ©nement, d’un service, d’un produit, d’une marque, s’oppose Ă  l’identitĂ© visuelle en ce sens que le logotype est plus monolithique, qu’il dĂ©coule d’une pensĂ©e des temps immĂ©moriaux du sceau, du marquage des animaux ou de ces prostituĂ©es antiques d’Alexandrie qui, dit-on, laissaient sous leur pas de pĂ©ripatĂ©ticiennes, leur nom marquĂ© en creux sur la semelle de leur chaussure.

Collection de marques bovines du comté de Mitchell, Colorado City, Texas

Collection de marques bovines du comté de Mitchell, Colorado City, Texas

Il y aurait une dimension moins liĂ©e Ă  la violence, Ă  la possession, Ă  l’échange stratĂ©gique, au commerce et aux fĂ©tiches de la marchandise dans une identitĂ© visuelle qui se crĂ©erait apparemment plus « sĂ©miotiquement Â», par règles grammaticales gĂ©nĂ©rant les Ă©lĂ©ment du discours de l’économie ou de la culture de façon ressentie comme plus libre et ouverte, plus lĂ©gère et intellectuelle, en profitant des potentiels des diffĂ©rents supports de la diffusion des messages.

Karl Gerstner, boîte à musique, 1957

Karl Gerstner, boîte à musique, 1957

On pourrait aussi penser que cette forme plus processuelle de la production des messages est liĂ©e Ă  cet âge industriel du mĂ©dium « Ă  l’ère de sa reproduction technique Â». Une ère qui multiplie les occurrences sensibles en articulant la multiplicitĂ©s des formes sans porter atteinte Ă  la cohĂ©rence et peut-ĂŞtre Ă  une certaine singularitĂ© du discours, soit un âge de l’in-formation. Ce nouvel âge de l’information et de la publicitĂ©1, c’est-Ă -dire, dans son sens originel et Ă©tendu, de la constitution de ce qui est public – comme l’espace, comme le service â€” est le temps de la diffusion d’un sens qui cherche Ă  ne pas ĂŞtre diffus. C’est aussi un temps de l’accĂ©lĂ©ration du sens, c’est-Ă -dire, Ă  bien lire ce terme, de la circulation des formes.

Pierre Faucheux, écartelages « sans titre », c. 1980, in L’Écartelage, ou l’écriture de l’espace d’après Pierre Faucheux Edited by Catherine Guiral, Jérôme Dupeyrat and Brice Domingues, B42, Paris, 2014

Pierre Faucheux, écartelages « sans titre », c. 1980, in L’Écartelage, ou l’écriture de l’espace d’après Pierre Faucheux
Edited by Catherine Guiral, JĂ©rĂ´me Dupeyrat and Brice Domingues, B42, Paris, 2014

Roman Cieslewicz, Gebrauchsgraphik 12, 1966

Roman Cieslewicz, Gebrauchsgraphik 12, 1966

Comprendre un message devient alors non seulement le fait de crĂ©er un con-tenu, de tenir quelque chose « avec Â» soi selon le vieux cum latin et de l’emmener avec nous, mais aussi de prendre cette chose, cette figure, avec le fond sur lequel, comme l’ont dit les gestaltistes, on a pu la faire surgir et ex-ister.

Pour désigner ce régime de la chose prise dans une théorie des contextes et des ensembles, on a pu parler, comme Julia Kristeva et Roland Barthes d’intertextualité2, comme Mikhaïl Mikhaïlovitch Bakhtine avant eux de dialogisme3, ou comme Gérard Genette reconfigurant Jacques Derrida d’architexte4 .

L’information, prise entre singularité et pluralité, autographie et allographie pour reprendre la distinction de Nelson Goodman5, différence et répétition pour reprendre le terme de Gilles Deleuze6 est prise sous le régime de la traduction, de la partition, de l’interprétation qui place peut-être le graphiste, ce scripteur et ce lecteur de tous les écrits, dans une situation stratégique.

En tous cas la multiplication des scènes singulières et des états du signe graphique qui sont pourtant susceptibles de composer un même ensemble distribué, une même orchestration, un même dispositif, propose au graphiste, au typographe, au dessinateur de lettres, de livres, d’affiches et de pages une nouvelle matière.

Christophe Jacquet, Pour Jean Sénac, Centre Culturel d’Alger, 2004

Christophe Jacquet, Pour Jean Sénac, Centre Culturel d’Alger, 2004

Christophe Jacquet, Pour Jean Sénac, Centre Culturel d’Alger, 2004

Christophe Jacquet, Pour Jean Sénac, Centre Culturel d’Alger, 2004

Christophe Jacquet, Pour Jean Sénac, Centre Culturel d’Alger, 2004

Christophe Jacquet, Pour Jean Sénac, Centre Culturel d’Alger, 2004


Notes

  1. Un nouvel âge de la sĂ©rialitĂ© qui a eu son histoire et sa prĂ©histoire : l’antiquitĂ© romaine copiait l’antiquitĂ© grecque, le roi nĂ©o-babylonien archĂ©ologue Nabonide estamplillait ses sceaux d’une Ă©criture qui imitait le vieux babylonien… []
  2. Julia Kristeva, « La sĂ©miologie : science critique et/ou critique de la science Â», Tel Quel, ThĂ©orie d’ensemble, Seuil, Paris, 1968  Roland Barthes, « Texte (ThĂ©orie du) Â», Encyclopædia Universalis, 1968 []
  3. Mikhaïl Mikhaïlovitch Bakhtine, La poétique de Dostoïevki, Seuil, Paris, 1970, p. 347 []
  4. Gérard Genette, Introduction à l’architexte, Seuil, Paris. En 1967, Jacques Derrida dans De la grammatologie, Éditions de Minuit, Paris, étend le concept et généralise, avec l’archi-écriture, l’écriture à l’articulation à l’origine de toute sémiose, de tout phénomène langagier, et peut-être même de toute pensée. Gérard Genette replace avec le concept d’architexte, tout texte dans un ensemble de genres, de classes, de modes d’apparition du texte qui permettent sa compréhension et son apparition. []
  5. Nelson Goodman, dans Languages of Art, Hackett Publishing Company, Indianapolis, 1976, distingue les œuvres allographes qui conservent leur unicité dans leur reprise, leur copie, leur interprétation, leur partition comme massivement les arts du spectacle et de l’événement, et les œuvres autographes qui ne peuvent être copiées sans produire un nouvel artefact, une nouvelle œuvre. []
  6. Gilles Deleuze, Différence et répétition, Presses Universitaires de France, Paris, 1968 []

Meta

Entrevue

Beauregard