Flux

Meta

Entrevue

Beauregard

Pas de commentaires

Alexander Graham Bell

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Le 10 mars 1876, le vibraphone d’Alexander Graham Bell, futur fondateur de la Bell Telephone Company, réussit pour la première fois à transmettre à distance la voix de son inventeur, ce qui définira le nom de l’invention finalement assez collective du téléphone.

Bell est professeur de musique et d’élocution pour malentendants. Il est le fils d’une mère musicienne et d’Alexandre Melville Bell qui a notamment inventé le Visible Speech, une écriture pour sourd basée sur la physiologie de l’appareil phonatoire. Il est le petit-fils d’Alexandre Bell qui était orthophoniste et professeur d’élocution.
 

Bell développe son invention autour de la technologie du télégraphe, mais aussi de l’imaginaire de la télépathie et du spiritisme. Dans Telephone Book, Telephony, Schizophrenia, Electric Speech, Avita Ronell explique qu’Alexander Graham Bell invente le téléphone pour parler à son frère décédé, avec lequel il avait signé un contrat, enfant, stipulant que le possiblesurvivant devait inventer une technologie pour communiquer avec l’éventuel disparu. Thomas Augustus Watson, l’assistant de Bell, était électricien et voyant1.


Notes

  1. SĂ©bastien Pluot et Fabien Vallos, Art by Telephone, Recalled, Ă©ditions MIX, 2014, p. 129 []