Flux

Pas de commentaires

ABCDEZC

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

« Dans le processus de la vue, l’esprit, l’œil et le système nerveux sont associĂ©s intimement pour former un seul tout ; Quoi que ce soit qui affectera l’un des Ă©lĂ©ments de ce tout, exercera une influence sur les autres Ă©lĂ©ments. Â»1

La « basse vision Â» est le terme utilisĂ© pour dĂ©signer le handicap visuel modĂ©rĂ© ou sĂ©vère non amĂ©liorable par mĂ©dicament, lunettes, lentilles ou intervention chirurgicale. Des institutions spĂ©cialisĂ©s2 dĂ©veloppent et Ă©valuent des outils d’aide visuelle. Ces bĂ©quilles3 (loupes, vidĂ©o-agrandisseurs, logiciels…) constituent des prothèses adaptĂ©es au handicap, permettant aux patients de se mouvoir et d’interagir avec leur environnement quotidien. Certaines applications nĂ©cessitent des solutions strictement formelles, Ă  l’instar de ce jeu de cartes « EZC Â» (pour « Easy See Â»). Les cartes sont imprimĂ©es en deux tons noir et rouge, les Ă©lĂ©ments graphiques et typographiques sont d’un corps gĂ©nĂ©reux, en rĂ©serve et un vocabulaire graphique spĂ©cifique indique les enseignes (trèfle â€”, carreau =, coeur ||, pic |).

jeu de cartes « EZC Â»

jeu de cartes « EZC Â»

jeu de cartes « EZC Â»

Dans l’« Art de Voir Â»4, Aldous Huxley, quasi aveugle Ă  l’âge de seize ans, dĂ©taille la mĂ©thode du Docteur William H. Bates5 qui lui permit en quelques mois de pratiquer la lecture. Ophtalmologiste, tout comme Emile Javal en France Ă  la mĂŞme Ă©poque6, W. H. Bates dĂ©veloppe une mĂ©thode qui repose sur la pratique d’exercices de gymnastique oculaire, mais aussi et surtout sur la pratique d’exercices de dĂ©tente, physique et mentale, proposant d’abandonner dĂ©finitivement l’usage de lunettes ou de lentilles. La mĂ©thode de Bates soulève de nombreuses critiques, notamment dans sa remise en question de l’approche purement physiologique, mais la dĂ©couverte de la discipline ophtalmologique par le biais de l’expĂ©rience d’ A. Huxley permet de comprendre un mĂ©canisme assez simple du processus de la vue, lequel se compose de trois processus subsidiaires : la sensation, la sĂ©lection, la perception.

jeu de cartes « EZC Â»

jeu de cartes « EZC Â»

jeu de cartes « EZC Â»

« Ce livre date des annĂ©es 1940. Les informations qu’il contient ne peuvent en aucun cas se substituer Ă  l’avis d’un professionnel de la santĂ©, que vous devez toujours consulter avant toute chose. Â»7.

« L’art de voir Â» se prĂ©sente avec plusieurs sous-titres : « L’histoire d’une cure miraculeuse Â», « Une Ă©tude de psychologie visuelle Â», « Un message d’espĂ©rance pour quiconque est atteint de dĂ©faut visuel Â». L’ouvrage opère dans la description de cette cure un glissement du naturel vers le mystique, du conscient au subconscient, de la vue vers la vision… celle du divin. Écrivain du roman dystopique « Le meilleur des mondes Â», A. Huxley dĂ©veloppera ses questionnements sur la parapsychologie et la psychologie mystique jusqu’à ses expĂ©riences hallucinogènes, Ă©crivant comme derniers mots avant de mourir « LSD, 100 µg, i.m. Â».8


Notes

  1. Aldous Huxley, L’art de voir, Petite bibliothèque Payot, Éditions Payot, Paris, pp. 34 []
  2. http://www.institut-vision.org/ []
  3. Terme emprunté à Matthew Luckiesh par Aldous Huxley pour décrire lunettes et lentilles []
  4. http://impzone.free.fr/mag/L’art%20de%20voir-Aldous%20Huxley-light.pdf []
  5. https://www.youtube.com/watch?v=oYByCLe3XWc []
  6. http://www.256tm.com/fr/project_1.htm []
  7. Avertissement de l’Ă©diteur en ouverture d’Aldous Huxley, L’art de voir, Petite bibliothèque Payot, op. cit., p. 6 []
  8. Merci à Susana Montecelo Salvado pour m’avoir permis d’entrevoir cet objet []

Meta

Entrevue

Beauregard