Flux

1 commentaire

Héloïse Derly

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Rêve au manche

Héloïse Derly retravaille des affiches vernaculaires, prospectus et autres documents promotionnels glanés dans l’espace public : la rue, la toile…

Au déli du duc

Manche cherche jeu lent

« Ces affiches sont réalisées pour des petits événements par des personnes, qui utilisent une autre forme de langage visuel que le mien.

Je les agrandis. J’enlève certains mots, je supprime certains éléments. J’opère des choix qui prennent en compte la composition et le sens des mots. J’utilise les mots, leur orthographe, leur phonétique. Je joue avec différents niveaux de langage. Je m’approprie, je repends, je ré-interprète.

Par la suite, j’imprime les affiches en Offset sur papier coloré. Le choix des couleurs se fait en relation avec les mots utilisés. Des couleurs très voyantes, afin d’attirer l’œil, de capter l’attention. Des formes intrigantes, qui amènent à la curiosité.
On pourra évidemment citer la référence au poèmes dadaïstes.

Ce principe a été dans un premier temps développé avec Lena Scrieb, lors du workshop à texte ouvert avec Adrien Zammit et Nicolas Filloque, dans le cadre du Festival de Chaumont 2011. »

Bouillon ernie anis

Et gaulois a di

Meta

Entrevue

Beauregard