Flux

Pas de commentaires

Henri Chopin

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

(merci à Annie Wu de m'avoir pointé vers le site No Longer Forgotten Music, un rappel des étranges pépites qui traversent le ciel sonore!)

image medamothi (merci!)

Henri Chopin, Petit Livre des Riches Heures Signistes et Sonores d'Henri Chopin, Galerie J&J Donguy, déc. 1986

Henri Chopin, Petit Livre des Riches Heures Signistes et Sonores d'Henri Chopin, Galerie J&J Donguy, déc. 1986

Henri Chopin, Le Dernier Roman du Monde, Cyanuur, 1971

Henri Chopin, Alphabet et Glotté, Hot Air, 1999

Henri Chopin, Alphabet et Glotté, Hot Air, 1999

On pourrait classer Henri Chopin dans la m√™me cat√©gorie que Ian Hamilton Finlay: des po√®tes visuels, des typographes du son, des jardiniers des signes. N√© en 1922, Chopin est une des figures-cl√©s de cette nouvelle avant-garde fran√ßaise qui germe √† la fin de la seconde guerre mondiale. La Norwich Gallery avait ainsi organis√© une r√©trospective de son travail en 1998, Sonic Memory revenait sur les recherches visuelles et typo√©tiques d’Henri Chopin (notamment ses po√®mes √† la machine-√†-√©crire).

¬ęPrincipalement f√™t√© comme un repr√©sentant de la po√©sie concr√®te et sonore, Chopin r√©alise un nombre consid√©rable d’enregistrements et devient un pionnier des usages techniques d’enregistrements sonores. Son attention se porte sur l’aspect corporel du son, sur le lien √† l’oralit√© entre ordre et chaos. Il a √©t√© au coeur des relations internationales entre artistes et sa carri√®re polymorphe (graphiste, typographe, √©diteur ind√©pendant, r√©alisateur…) aura √©t√© comme le barom√®tre de la cr√©ation europ√©enne des ann√©es 50 aux ann√©es 70.
Il √©dite les revues audio-visuelles OU (√† l’origine CINQUI√ąME SAISON) qui, entre 1958 et 1974, seront les r√©ceptacles des anciens et des nouveaux, de Jiri Kolar au Lettrisme, de Raoul Hausmann √† Fluxus.¬Ľ

Raoul Hausmann / Henri Chopin, OU - Cinqui√®me saison n¬ļ22 revue de po√©sie √©volutive (1964 ou 1965) (images librairie Le Feu Follet, merci!)

Raoul Hausmann / Henri Chopin, OU - Cinqui√®me saison n¬ļ22 revue de po√©sie √©volutive (1964 ou 1965) (images librairie Le Feu Follet, merci!)

Raoul Hausmann / Henri Chopin, OU - Cinqui√®me saison n¬ļ22 revue de po√©sie √©volutive (1964 ou 1965) (images librairie Le Feu Follet, merci!)

Raoul Hausmann / Henri Chopin, OU - Cinqui√®me saison n¬ļ22 revue de po√©sie √©volutive (1964 ou 1965) (images librairie Le Feu Follet, merci!)

Raoul Hausmann / Henri Chopin, OU - Cinqui√®me saison n¬ļ22 revue de po√©sie √©volutive (1964 ou 1965) (images librairie Le Feu Follet, merci!)

Raoul Hausmann / Henri Chopin, OU - Cinqui√®me saison n¬ļ22 revue de po√©sie √©volutive (1964 ou 1965) (images librairie Le Feu Follet, merci!)

Comme l’√©crivait Jean-Philippe Renoult dans Poptronics, Chopin est ¬ęce corps usine √† sons¬Ľ, prol√©gom√®ne et aboutissements exp√©rimentaux de la po√©sie sonore, je cite une nouvelle fois Renoult:

¬ę √Čvidemment la question d’une paternit√© de la po√©sie sonore peut poser maintes contradictions… Je ne pr√©tends pas r√©soudre la question ici. Mais de fait je mentionne, tout comme Henri Chopin, les premiers po√®mes sonores de Raoul Hausmann (nous sommes en 1918… donc bien au-devant d’Isidore Isou). le « mouvement » Po√©sie Sonore, qui trouvera son pendant imm√©diat en Sound Poetry chez les Am√©ricains, appartient de fait √† Chopin. Le lettrisme est lui, un mouvement de recomposition linguistique totale qui prend comme brique fondamentale la lettre et non le mot. Tandis qu’un po√®me sonore est une construction textuelle purement sonore fond√©e sur l’utilisation de la bande son et sur des op√©rations de manipulation du son (cut up, filtrage, √©chos, mixage…). Ces d√©finitions pos√©es, nous sommes bien conscient des interconnections sous-jacentes entre Dada, Surr√©alisme, Lettrisme, Po√©sie Concr√®te, Po√©sie Sonore, et d’autres. Le charme est l√†, finalement.¬Ľ

Meta

Entrevue

Beauregard