Flux

3 commentaires

Jean-Luc, graphiste

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Picture1

Pierrot le fou, 1965

Picture-83

Masculin féminin : 15 faits précis, 1966

Picture-6-449x252

Le weekend, 1967

Picture-14B4

Le weekend, 1967

Picture-111-450x252

Le weekend, 1967

Avec un nom comme le notre1, il était difficile de ne pas renvoyer au très intéressant article du toujours épatant blog du Walker sur le travail typographique ludique, blagueur et intelligent, des films de Jean-Luc Godard. On remarquera son amour moderniste de la grotesque plus ou moins bricolée, et notamment de la latine Antique Olive chère à notre bon Roger Excoffon.

De haut en bas photogrammes de gĂ©nĂ©riques ou d’intertitres extraits de : Pierrot le fou, 1965 (illustration 1) ; Masculin fĂ©minin : 15 faits prĂ©cis, 1966 (illustration 2)   Le weekend, 1967 (illustrations 3, 4 et 5).


Notes

  1. l’article est d’abord paru dans le blog 2 ou 3 choses que je sais d’elle… la typographie. []

Meta

Entrevue

Beauregard